Mustang Mustang Mustang

FASHION, MUSIC, PEOPLE, TREND

Pourquoi aller voir Mustang ce soir au Scopitone ?

Parce que le Scopitone a pris ses quartiers là où le Paris Paris s’était éteint. Après un extreme makeover qui lui a dopé le son, le club peut à nouveau recevoir les perles dénichées sur le net comme les artistes les plus reconnus – tels les Kooks en décembre dernier – qui s’offrent là un moment intense d’intimité au plus près de leur public d’adorables bébés rockeurs. Outre un viol collectif de Luke Pritchard, on a pu assister à la prestation d’Appaloosa, entre concert raté et géniale performance. On aime. On aime aussi la possibilité de trinquer autour d’un plateau de fromages et cochonnailles. La convivialité avant tout, maître mot du Scopitone, dont la direction artistique a été confiée à Joachim Roncin et où on apprécie particulièrement les soirées de nos copines des Kiss The Girl.

Parce que Mustang, c’est un mec de 19 ans qui arrive à vous faire écouter des paroles en français sans que l’on s’étouffe, de rire ou de stupeur. 19 ans et un recul exceptionnel sur ses semblables. Leur musique vous plonge dans les années 50, un oeil sur les ricains, direction le drive-in, Elvis plein les oreilles. C’est rétro, c’est nouveau. La fraîcheur de leur jeune âge, Clermont-Ferrand, on est loin des hypeux mondains parisiens.

Parce que Mustang, c’est le groupe que vont s’arracher les magazines de mode. On ne fait que vous parler de ça, sortez les bananes, les mecs, c’est maintenant que ça se passe. Le pompadour gominé n’en finit plus de s’exposer en couv (on en reparle très vite sur Chat Cheri). De Zach Efron à Joseph Gordon-Lewitt, ça relooke au pied levé le type le plus transparent, la fashion credibility est dans la poche. Le look rockabilly n’est pas en reste, et on adore la singularité de chaque membre du groupe, qui garde son identité sans sombrer dans la mauvaise (bonne ?) copie des Forbans.

Et si vous ratez Mustang ce soir, achetez leur album A71, écoutez les sur Myspace, ou allez les voir en première partie de Revolver jeudi à la Cigale.

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s